Aide familiale

​Rester chez soi quand la santé faiblit ou malgré les aléas de la vie : une utopie ? En tant qu’aide familiale, vous transformez ce rêve en réalité !

Sans votre intervention, des personnes âgées seraient amenées à  quitter leur domicile, des parents isolés éprouveraient des difficultés à s’occuper de leurs enfants,…

 

Activités à effectuer ?

  • Une aide à la vie quotidienne : préparer les repas, faire les courses, laver les pièces habitées, faire la lessive, …

  • Des tâches liées à la santé, l’hygiène, le confort et la sécurité: faire la toilette du bénéficiaire, l’installer dans son fauteuil,…
  • Une aide relationnelle : écouter le bénéficiaire, dialoguer avec lui, le soutenir par votre présence,…

  • Une aide sociale : aider le bénéficiaire dans ses démarches administratives, organiser son budget, orienter le bénéficiaire vers des services spécialisés,…

  • Des conseils : vous donnez des conseils d’hygiène de vie ou des conseils pour adapter le logement à la situation du bénéficiaire.

  • Une surveillance :  vous êtes attentifs aux signes de maltraitance ou à l’évolution de l’état de santé du bénéficiaire.

  • Une stimulation de l’autonomie des personnes : si le bénéficiaire est capable de vous aider dans la réalisation de ces tâches, vous l’encouragez à le faire.

Vos tâches seront déterminées en fonction de la situation du bénéficiaire, ses besoins et ses souhaits.

 

Avantages du métier

Le métier d’aide familiale est  un métier gratifiant ! Vous vous sentez utile car vous constatez que vous aidez réellement les personnes.

Un métier varié ! Vous rencontrez beaucoup de personnes avec des histoires différentes. Chaque nouvelle situation est une découverte et un nouveau défi à relever.

Et un métier relationnel !  Vous avez du temps pour discuter avec vos bénéficiaires. Vous recevez parfois de véritables leçons de vie de leur part.

L’aide familiale travaille en réseau, elle a des contacts fréquents avec les autres intervenants du domicile.

 

Compétences et qualités indispensables pour exercer ce métier

Pour être aide familiale, il faut avoir les compétences et qualités suivantes :

  • être capable de s’adapter à différentes personnes et à leur façon de vivre ;
  • supporter les problèmes psychologiques, sociaux et physiologiques des bénéficiaires
  • savoir communiquer et faire preuve d’écoute active ;
  • avoir le sens de l’observation pour repérer les difficultés de la personne et les signes de maltraitance ;
  • savoir travailler de manière autonome ;
  • faire preuve d’initiatives ;
  • accepter les horaires irréguliers ;
  • savoir mettre des limites entre sa vie professionnelle et sa vie privée.
  

Diplômes et certificats requis

Pour être engagée comme aide familiale, vous devez :

  • être titulaire d’une attestation de capacité d’aide familiale certifiant qu’une des formations ci-dessous a été suivie:
    • enseignement secondaire de plein exercice : auxiliaire familiale et sanitaire, puéricultrice, aspirante en nursing, aide familiale et aide-soignante
    • enseignement secondaire de promotion sociale : auxiliaire polyvalente des services à domicile et en collectivité, aide-soignante, aide familiale
    • enseignement secondaire en éducation et formation en alternance : auxiliaire familiale et sanitaire, puéricultrice, aspirante en nursing
    • formation professionnelle de la région wallonne : aide familiale (attestation de capacité)
    • formation professionnelle de la Communauté germanophone (ausbildung AFPK)
  • être en possession d’un certificat d’immatriculation d’aide familiale délivré par le Ministre ayant la formation professionnelle dans ses attributions ;
  • avoir le permis de conduire (B).