Coordinateur

Pour rester à domicile, les bénéficiaires ont parfois besoin de l’intervention de plusieurs prestataires. C’est en voulant organiser ces différentes interventions que les difficultés apparaissent ! En tant que coordinateur,  vous aidez le bénéficiaire en organisant la prise en charge nécessaire à son maintien à domicile.

 

Activités à effectuer

Vous mission première est d’assister le bénéficiaire qui souhaite rester à domicile ou le réintégrer après une hospitalisation. Plus précisément :

  • vous analysez la situation du bénéficiaire, ses demandes et ses besoins lors d’une rencontre ;
  • vous lui  proposez différents services nécessaires (plan d’aides et de soins) pour son maintien à domicile dans des conditions optimales ;
  • vous mettez en place les différents services acceptés par le bénéficiaire ;
  • vous assurez un suivi régulier de l’aide mise en place.

Votre seconde mission consiste à accompagner le bénéficiaire qui ne souhaite plus rester à domicile. Votre rôle consiste alors à informer le bénéficiaire et sa famille des alternatives existantes et à l’accompagner dans ses choix.  

 

Avantages du métier

Le métier de coordinateur est un métier varié !  Les situations rencontrées sont très différentes et engendrent de nouveaux défis à résoudre.

Vous disposez d’une grande liberté dans l’organisation de vos journées, vous gérez votre travail de façon autonome.

Des réunions régulières ont lieu avec le bénéficiaire, son entourage, son médecin traitant et les prestataires intervenant à son domicile. Ces réunions vous permettent de connaitre l’évolution de la situation du bénéficiaire mais aussi d’adapter la prise en charge si nécessaire, c’est un travail en réseau.

 

Compétences et qualités indispensables

Pour être coordinateur, il faut avoir les compétences et les qualités suivantes: 

  • savoir écouter,
  • avoir le sens de l’observation,
  • avoir un esprit d’analyse pour percevoir les besoins réels du bénéficiaire,
  • savoir communiquer,
  • être capable de gérer des réunions . 

 

Diplôme et certificat requis

Pour être coordinateur, vous devez avoir un diplôme de l’enseignement supérieur non universitaire, à orientation paramédicale ou sociale. La majorité des coordinateurs est assistant social, infirmier social ou encore infirmier en santé communautaire. Le permis de conduire (B) est indispensable.